Dernière note de conjoncture des Notaires

En Île-de-France, au quatrième trimestre 2013, les prix des logements anciens baissent de 1,9% pour les appartements et 1,2% pour les maisons. Sur un trimestre, ils baissent globalement sous l’effet du recul du prix des appartements (-0,8%), qui se poursuit, tandis que celui des maisons
remonte (+0,3%).

Les indicateurs avancés sur les avant-contrats laissent anticiper des prix de vente en très légère hausse au printemps 2014 dans Paris et une poursuite de l’érosion des prix des maisons en Grande Couronne.